Les pistes difficiles de Peisey, Vallandry et Les Arcs

Les stations classent les pistes en Bleue (moyenne), Rouge (difficile) et Noire (très difficile). Dans les faits, les distinctions sont assez floues. Et à l’intérieur d’une même catégorie se côtoient des pistes très différentes.

Les Pistes noires de Peisey, Vallandry et Les Arcs

Les Noires mériteraient d’être classées en 3 familles. Si vous ne connaissez pas le domaine, commencez par les plus faciles puis passez progressivement aux autres.

Noires très difficiles et même périlleuses à cause de leur pente quand la neige est dure : Robert Blanc (Aiguille Rouge puis départ à droite des Arandelières, peut-être la piste la plus difficile) et Génépi (Aiguille Rouge vers Arc 2000) ; deux des pistes noires qui partent du sommet des oeufs Varet : Lanches et Dou de l’homme ; Droset (Aiguille Rouge vers Pré St Esprit).

Noires difficiles mais un cran en-dessous : Comborcière (Arc 2000, Muguet est juste un mur pas trop difficile qui conduit à Comborcière du sommet du TSG Clocheret), Bois de l’ours (L’Arpette, côté Arc 2000) qui peut être très bosselée, Rouelles et son mur de bosses (Arc 1600), Crètes (sommet des oeufs Varet), Combes (sommet du TSG Lanchettes), Refuge (Grand Col), Fond Blanc (L’Arpette, côté Arc 1800).

Noires nettement plus faciles : Écureuils et Bosses à Peisey-Vallandry (cette dernière, malgré son nom, étant souvent aplanie comme une table de billard…).

Les pistes Rouges de Peisey, Vallandry et Les Arcs

Les Rouges sont pour la plupart accessibles aux enfants à partir du cours 3*. Mais faites attention à l’heure de passage ! Ours à Plan Peisey, Myrtilles, Aigle et Morey qui descendent à Vallandry sont souvent excellentes le matin et plus difficiles à partir de 15h en raison du regel et du rabotage par les skieurs.

Attention à Clair Blanc en descendant de l’Arpette dont le départ pentu et souvent très bosselé peut être assez scabreux.

Malgovert (qui part de l’arrivée du TSG Comborcières), non damée, est bosselée. Les Rêches (col du Grand Renard) et Les Tuffes (Col de la Chal) comportent souvent un grand champ de bosses. La Cachette (Arc 1600) peut l’être aussi et est exposée au verglas. Les Granges (Arc 1600 vers intermédiaire funiculaire) sont par endroits un champ de bosses assez étroit.

La Combe, à prendre du sommet du TSG Peisey, une très jolie piste, est exposée au soleil et présente assez vite plaques de terre et cailloux. Si vous évitez le retour direct à Plan Peisey, vous pouvez soit descendre par le chemin piétons “Retour des Vernettes” très sympathique et bucolique mais qui oblige à pousser sur ses bâtons et conduit au Parchey, soit prendre un téléski “à l’ancienne” pentu et pas très confortable, mais tellement sympathique avec des odeurs de sous-bois dès qu’un rayon de soleil pointe le bout de son nez, à réserver aux >2*.

Retrouvez notre vidéo du téléski de la Combe : 

[hana-flv-player video=’/wp-content/Video/Combes.flv’ /]

Mention spéciale aussi pour l’Aiguille Rouge : le départ est souvent difficile surtout l’après-midi en raison de l’affluence et de l’altitude qui fatigue et impressionne.

Du côté de La Plagne :

Les Noires Le Rochu, Bellecôte, Morbleu, Coqs et Les Étroits selon la qualité de neige sont impressionnantes et à aborder prudemment !

Les Rouges Les Bois, La Malatray (devenue noire), La Marzoltf et La Hara-Kiri sont plutôt difficiles. La piste des Bois et Java aussi.